Pourquoi parle-t-on de « projet-pilote » ?

 

La Fondation Algérienne pour l’Action Citoyenne (la FAAC) a le plaisir de lancer un projet d’envergure pour promouvoir l’excellence et supporter les jeunes en Algérie. Ce projet qui s’intitule « Devenir le parrain professionnel d’un jeune algérien » vise l’émergence d’une tradition de l’excellence pour encourager les nombreux talents algériens dans divers domaines.


Pourquoi parle-t-on de « projet-pilote » ?

 


 

La Fondation Algérienne pour l’Action Citoyenne (la FAAC) a le plaisir de lancer un projet d’envergure pour promouvoir l’excellence et supporter les jeunes en Algérie. Ce projet qui s’intitule « Devenir le parrain professionnel d’un jeune algérien » vise l’émergence d’une tradition de l’excellence pour encourager les nombreux talents algériens dans divers domaines.

En effet, l’une des nombreuses actions concrètes qui feront l’objet de ce grand projet est de créer un espace intéractif et convivial pour accompagner et encadrer professionnellement nos jeunes en Algérie. Il peut aller jusqu’au soutien financier des projets et des orientations/formations professionnelles. Nous mettons en contact direct le parrain avec son parrainé, ce qui lui va permettre de tisser des relations étroites avec lui pour suivre évolution du parrainage, cerner ses besoins et lui proposer des solutions. Le processus peut déboucher sur des réunions de travail régulières voir des rencontres directes.

Il s’agit d’un projet pilote qui sert d’abord à construire un modèle-succès avant d’être généralisé pour couvrir d’autres formes de support.

Pourquoi « projet-pilote » ?

Le mot « pilote » est important dans ce projet car la fondation vise à construire des « modèles-succès » qui seront généralisés plus tard. Nos projets pilotes doivent répondre aux critères suivants :

  • Simple (faisabilité très abordable),
  • Moins couteux (temps, implication, argent et gestion),
  • Mobilisateur (facile à accepter et à promouvoir),
  • Impact important et récurrent
  • Impliquant d’abord la diaspora algérienne d’abord (dans une première phase)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *